Archives de la catégorie ‘hütter’

Retrouvons à nouveau le fabuleux quatuor de Düsseldorf avec ce deuxième extrait tiré de l’album « Electric Café », qui aurait dû s’appeler « Techno Pop » d’ailleurs.

Ce ‘Telefon Anruf’ (titre allemand) est présent dans cette vidéo ici en anglais dans une version remixée pour sa sortie en simple par François Kevorkian qui (re-)mixera un peu plus tard Depeche Mode …

A remarquer que c’est le seul titre de Kraftwerk ou Karl Bartos est au ‘chant’ …

 

Publicités

Retrouvons nos quatres compères de Dusseldorf avec ce titre, sorti originellement en 1978, que l’on pourrait prendre pour une comptine enfantine synthétique au premier abord, qui est aussi une de leurs compositions la plus reprise depuis lors …

Ici dans sa version allemande originale lors de l’émission TV ‘Na Sowas’ du 29 mars 1982 … Lorsque cette face B, au départ, est ressortie en version anglaise en face A en 1981 … Vous suivez ?

Un document !!!

… Ou plutôt « Mini Calcolatore », en fait une rare version italienne de ce titre de Kraftwerk, jouée live lors de l’émission ‘Discoring’ sur la RAI 1. Version rare et quasi introuvable, cela va sans dire, régalez-vous …

Et pour terminer tout doucement cette année 2016 en fanfare, si je puis dire, qui d’autre mieux que les hommes-machines, … les robots, alias Kraftwerk, ne pouvait le faire, synthétisant, sans mauvais jeu de mots, l’essence même de cette synthpop du début des années 80.

Il s’agit ici d’un très rare enregistrement, diffusé dernièrement par la chaine TV russe Nostalgia, originellement retransmis en 1980 lui-même à partir d’une captation réalisée au Club Lido à Venise en octobre 1978. Rareté !

Remarquez les mannequins représentant nos 4 amis au premier rang dans la salle … Effet garanti !

 

Nos amis de Kraftwerk prennent le train express européen, alias T.E.E … Toute une époque ! Trans-Europ-Express est sans doute le morceau électronique qui a été le plus samplé depuis lors … Un bijou comme seul Kraftwerk pouvait le concevoir … Il y a eu un avant et un après T.E.E, mais sans eux, la musique actuelle n’aurait pas eu le même son …

 

Et pendant ce temps là, Kraftwerk nous joue en live « Taschenrechner »  (version allemande de « Pocket Calculator ») et comme on peut le voir Florian Schneider s’amuse beaucoup (2’03 »).