Vuduvox – Vaudou Electrique

Préambule

Présentons brièvement VUDUVOX, ce duo électro-industriel, franco-belge, composé de JC VTH, ex-leader du groupe Minimal-Electro/Synthpop BUZZ, aux voix et machines et de Olivier T., percussionniste pour GrandChaos et le groupe EBM-Industriel de légende Signal Aout 42, ici aux guitares .

VVEK1

Le style électro, propre à Vuduvox, a la particularité de présenter des textes chantés uniquement en français sur une rythmique que ne renierait pas Front242 ou encore Nitzer Ebb, pour n’en citer que deux parmi d’autres. Seuls les arrières-plans sonores sont en anglais ou en allemand.

Un style proche de l’EBM pur donc, que l’on aime ou que l’on déteste … Mais pour ma part j’y adhère à 100%, et comme le dirait si bien J-C, un styte « Sans compromis » et c’est ce que j’adore aussi dans la démarche de ce duo …

En effet, Vuduvox ne s’embarrasse pas du ‘politiquement correct’ qui m’exècre ou de jouer comme une pâle copie du groupe X ou du combo Y mais possède un son vraiment (a)typique ne s’encombrant donc pas du « Qu’en dira-t-on ? » , tout en n’étant pas du simple « brut de décoffrage » mais plutôt de l’électro-EBM classieuse avec des séquences de basses qui pulsent bien, des lignes de batteries minimales mais efficaces et, évidemment la guitare d’Olivier T. et le chant légèrement punk-rock de J-C, le tout emballé dans une production soignée, au son nickel et surtout terriblement efficace !!!

Bref, les bases sont jetées, mais voyons voir de plus près de quoi retourne ce Vaudou Electrique

VVEK

L’album en détail

Vaudou Electrique, c’est un LP copieux de 15 titres, sans compter 12 «Vudubreaks», petits intermèdes d’ambiance, qui me rappelle, dans un autre style, bien sûr, l’album-concept de Billy Idol « Cyberpunk » avec aussi ces petits gimmick-breaks …

Ces 15 titres, n’est-ce pas trop ? Est-ce du remplissage ou méritent tous leur place sur cet album ?

On débute justement cet album avec le titre Sérénade pour un Renégat, au tempo syncopé et parfait … S’ensuit Berlin, qui monte encore en puissance avec un beat imparable … Ou est la piste de danse … Je n’en peux plus … Mes jambes bougent toutes seules !!!

C’est ensuite les titres Kamikazes, L’Usine et Silex qui enfoncent encore un peu plus le clou …

Kamikazes, parlons-en justement, avec ses ‘chœurs’ samplés en ouverture, sa rythmique martiale, et ses riffs de guitare bien sentis, qui fait place à L’Usine, encore plus noir et profond, ou la voix de J-C fait des ravages …

Vient ensuite Silex, sorte de condensé du style Vuduvox, là aussi taillé pour la danse tout comme Berlin …

Il est alors temps d’aborder le morceau de choix : Kennedy, qui débute par des samples de commentateur et nous plonge bien sûr dans le drame de Dallas … Texas, comme le dit si bien J-C dès l’intro, et qui nous propose une rencontre improbable mais oh combien jouissive entre une voix qui ressemble à s’y méprendre à celle d’Alain Bashung dans ce titre précis, ayant rencontré la bande de Jean-Luc de Meyer … Ce titre est tout simplement une tuerie et devrait être décliné en de multiples remixes tant il mérite de figurer sur les DanceFloor …

S’ensuit le fascinant … Fascination, au rythme répétitif et lancinant comme je l’aime, puis le fabuleux Bruit Blanc au slogan scandé sans cesse …

Ils descendront du Train, au rythme soutenu des machines et aux riffs de guitares enlevés, limite heavy metal, nous replonge dans une bien tragique période …

So Kalt, prolonge l’ambiance des miradors …

Arrive alors le tiercé de fin : Charogne, Disco-Demolition et au rythme des Incendies : …Charogne, magnifique titre, lui aussi hyper dansant et un single en puissance

Disco-Demolition, est encore un titre avec un haut potentiel sur les pistes

Indubitablement, le terme Electro-Body Music prend tout son sens avec Vuduvox !!!

Au Rythme des Incendies, continue sur la lancée des deux titres précédents et nous laisse … Sur les genoux, tant c’est puissamment orchestré !!!

Avec toi, avant dernier-titre de l’album, va encore un cran plus loin et nous transporte dans un déchainement de beats imparables en nous mettant en quasi-transe … Un titre somptueux, point-barre !

Vu-du-vox (part 1 & 2) … Titre éponyme du nom du groupe, qui après une première partie calme, nous permettant de nous refaire une santé, repart dans un rythme effréné …

VVEK3

En conclusion

Autant le dire de suite, selon moi, l’objectif est atteint tant cet album est ébouriffant et porte d’ailleurs très bien son nom car, je dois bien avouer, il m’a envoûté, tel le Vaudou (Electrique) !

Les 15 titres (+12 Vudubreaks) de l’album passent ainsi à toute vitesse et malgré ses 68 minutes, tout en restant homogène, il n’en est jamais lassant, et l’on s’étonne d’arriver au bout si vite en fin de compte, tant la qualité musicale est abondante !!!

En résumé, un excellent album pour tous les aficionados de l’EBM et de l’Electro-indu qui vous procurera énormément de plaisir comme il m’en a procuré … Foncez !!!

En outre, vous pourrez juger par vous-même de l’efficacité du duo en live lors de leur présence ce vendredi 21 avril au Garage à Liège lors du concert organisé par Pascal Guisse, voir l’article « Des concerts vraiment magiques ! »

Ils seront également présent le lendemain, samedi 22 avril à Eernegem au B52. Plus d’infos ici.

Vuduvox – Vaudou Electrique – EKPCD036 – Label EKP

Vuduvox-Vaudou-Electrique3

Lien vers l’album sur le site EPK
Plus d’infos sur l’album ici

 

Si, vous aussi, vous souhaitez faire découvrir votre album/EP/Maxi, n’hésitez pas à nous en fournir une copie.

Vous êtes organisateurs de concerts / Festivals, n’hésitez pas à nous contacter également !!!

Pour nous contacter une seule adresse : synthpop80web@gmail.com

Publicités