Articles Tagués ‘UK’

En 1981, Heaven 17 sortait ce ‘Play To Win’ tiré du fabuleux album « Penthouse And Pavement » … Encore un titre peu connu du trio mais pourtant une composition imparable … Les voici lors de leur prestation à TOTP !!!

 

Publicités

Howard Jones fait partie de ces compositeurs parmi les plus talentueux durant les Eighties dans la veine Synthpop, avec des mélodies imparables et des arrangements parfaits … Ce titre « Things Can Only Get Better » en est encore la preuve …

Rappelons qu’Howard Jones sera présent au fantastique W Festival qui se profile au mois d’août à Waregem. Il y sera le 16 … Un grand moment en perspective !

Plus d’infos ici : Le site du W Festival

Et voici déjà la vidéo originale du titre …

 

Ce titre d’Eurythmics, présent sur la BO du film, l’album ‘1984 (For The Love of Big Brother)’ n’est pourtant pas présent dans le film même … Mais servait de musique de fond aux bandes-annonces de l’époque. En effet, à l’insu du groupe, la musique d’Eurythmics avait été imposée par le co-producteur Richard Branson contre l’avis du réalisateur Michael Radford, qui avait déjà commandé de son côté une autre musique au compositeur Dominic Muldowney. Dès lors celui-ci n’utilisa qu’une partie de la musique composée par le duo en signe de ‘représailles’ …

Le titre à néanmoins eu beaucoup de succès en Europe, et dans le reste du monde, se classant souvent dans le Top 10 … Sauf aux USA, pays plus puritain et n’aimant pas un titre répétant sans cesse ‘Sex’ et ‘Crime’ …

Voici le clip original du titre avec des extraits du film …

 

Autre titre de l’album « The Age Of Consent », ce ‘Why ?’ aura aussi un succès assez important, surtout en Belgique, en Allemagne, en Irlande, au Royaume-Uni et en France …

L’album vient d’ailleurs de ressortir tant en vinyle qu’en CD avec des bonus …

En voici la vidéo originale qui met en scène les 3 membres du groupe dans un supermarché … Et une suite au message fort … A regarder entre les lignes …

 

Encore un groupe trop méconnu et sous-estimé de ces Eighties, les fabuleux Fad Gadget et son leader charismatique, Frank Tovey, que l’on retrouve ici avec ce « Love Parasite » … Car c’est bien sûr en live que Fad Gadget montre toute l’étendue de sa puissance … Frank Tovey allant jusqu’à se ‘mutiler’ sur scène comme à Londres en 1980 où il pisse le sang après avoir frappé à coups de tête une batterie électronique ou encore à Amsterdam en 1983, où il se déchire les ligaments des deux jambes devant son public …

Frank Tovey était vraiment un véritable rebelle, punk dans l’âme et anti-conformiste … Découvert et produit par Daniel Miller (The Normal), fondateur du label Mute sous lequel d’ailleurs sera signé Fad Gadget !

Retrouvons-les justement dans cet extrait live datant de 1984 …

 

En 1985, déboule sans crier gare ce trio pour le moins original, Fine Young Cannibals, qui est un groupe britannique, fondé en 1984 à Birmingham et issu de la séparation de The Beat, mené par Andy Cox et David Steele qui se mettront à la recherche d’un chanteur qu’ils trouveront en la personne de Roland Gift. Le nom du groupe est lui inspiré du titre du film All the Fine Young Cannibals (1960), avec notamment Robert Wagner et Nathalie Wood.

Leur premier simple sera ce « Johnny Come Home », dont on retrouve ici la vidéo originale …

 

Heaven 17 Mix W Festival

Pour célébrer la participation de Heaven 17 ce 18 août au W Festival d’Amougies, Synthpop 80 vous propose un super Mix de leurs plus grands succès remis au goût du jour …

Découvrez-le ici :

 

 

 

 

Sorti en mai 1982, ce titre est extrait de l’album « The Lexicon Of Love » qui sortira le mois suivant.

C’est Trevor Horn en personne qui produit la chanson. On y retrouve la future Art Of Noise, Anne Dudley, aux arrangements des cordes. Quoique crédité à la composition du morceau, le bassiste Mark Lickley ne fait déjà plus partie du groupe lorsque sort le single et n’apparaît ni sur la pochette ni dans le clip.

Ce titre emblématique du groupe restera quasi son plus grand succès et cela non seulement au Royaume-Uni où il atteindra la 4ème place des ventes de singles, mais aussi au Canada où il décroche la 1ère place et une certification disque d’or.

Aux USA, il arrive en tête du classement des diffusions en discothèques, le Hot Dance Club Play et sera 18ème au Billboard Hot 100 !!!

On retrouve ici la vidéo originale assez kitsch et au ton résolument Mary Poppins …

 

Pour célébrer la participation de Kim Wilde ce 17 août au W Festival d’Amougies, Synthpop 80 vous propose un super Mix de ses plus grands succès remis au goût du jour …

Découvrez-le ici :


Oppenheimer Analysis est sans doute un des duos Minimal Wave les plus méconnus, et qui sont devenus Culte sur le tard grâce à la sortie en CD de leur première et unique cassette, New Mexico, sortie en quelques 200 exemplaires en … 1982 !!!

Douze titres magnifiques, dont ce « Radiance » dont un montage vidéo a été réalisé, me permettant d’illustrer ce duo et de le mettre un peu plus en lumière !

Découvrez également ces autres titres dont les fabuleux : ‘Subterranean Desire’, ‘Cold War’ ou encore ‘The Devil’s Dancers’, devenus tous des classiques !!!

 

En 1983, l’ex-chanteur des Q-Tips, qui se sont dissous en 1982, se lance dans une carrière solo et l’on découvre alors Paul Young avec son premier album, le fameux « No Parlez ».

Il squatte alors chez nous les charts avec cette reprise du titre original signé et chanté par l’américain Jack Lee …

Paul Young tourne toujours et il sera d’ailleurs la tête d’affiche du fabuleux W-Festival d’Amougies (en Belgique) ce 18 août 2018.

Plus d’infos sur le W-Festival ici : https://www.w-festival.com/fr/

Retrouvons ici la vidéo de ce titre …