Articles Tagués ‘love’

Sorti en mai 1982, ce titre est extrait de l’album « The Lexicon Of Love » qui sortira le mois suivant.

C’est Trevor Horn en personne qui produit la chanson. On y retrouve la future Art Of Noise, Anne Dudley, aux arrangements des cordes. Quoique crédité à la composition du morceau, le bassiste Mark Lickley ne fait déjà plus partie du groupe lorsque sort le single et n’apparaît ni sur la pochette ni dans le clip.

Ce titre emblématique du groupe restera quasi son plus grand succès et cela non seulement au Royaume-Uni où il atteindra la 4ème place des ventes de singles, mais aussi au Canada où il décroche la 1ère place et une certification disque d’or.

Aux USA, il arrive en tête du classement des diffusions en discothèques, le Hot Dance Club Play et sera 18ème au Billboard Hot 100 !!!

On retrouve ici la vidéo originale assez kitsch et au ton résolument Mary Poppins …

 

Publicités

Nathalie Gabay, jeune chanteuse belge, interprète ce titre synthpop bien dansant en français « Ecoute mon coeur qui craque », écrit et produit par Peter Godwin … Succès immédiat du titre qui cartonne en Belgique, mais aussi en France et dans d’autres pays européen grâce à sa version internationale en anglais, en voici le clip …

 

Quand un compositeur-interprète de chanson française, aidé aux paroles par Alain Souchon, déclare sa flamme à l’égérie pop anglaise qui a fait fantasmer une grande partie des ados des Eighties, cela donne ce clip, dans une version plus longue que le single sorti à l’époque, avec « Belle-Ile-en-Mer, Marie Galante » en face B, pour la petite histoire, … Ehhh oui !

Souvenir …

 

Fabuleuse reprise du titre original de Donna Summer qui, n’ayons pas peur de le dire, révolutionna le domaine de la dance music et doit tout ou presque à la main experte de Giorgio Moroder.

Bronski Beat avec l’aide de Marc Almond, booste encore le titre un peu plus dans le côté dansant et moins électro … Et en fait un medley avec « Love To Love You Baby » de la même Donna Summer et « Johnny Remember Me » de John Leyton.

Un sommet synthpop avec son rythme qui s’accélère de plus en plus, puis ce changement brutal et cette ‘cassure’ sur la fin!!!

En voici la vidéo originale …