Articles Tagués ‘video’

Retrouvons ici le combo belge avec ce titre jamais sorti sur album, mais uniquement sur un EP, ‘Never Stop!’ en 1989 … Un titre encore très en avance pour l’époque quand le groupe est alors au sommet de sa gloire internationale et perce aux Etats-Unis !

Front 242, même si ils ne produisent plus de nouveaux titres, continuent de se produire et entament en 2019/2020 une série de concerts en Europe … Et voir un concert de Front 242 est une chose indescriptible, surtout à l’AB, par exemple !

 

Publicités

Un supergroupe dont le nom provient du studio d’enregistrement new-yorkais célèbre, ou l’album fut d’ailleurs enregistré … Supergroupe en effet, tel peut être le qualificatif de ce collectif formé par John Taylor en congé de Duran Duran, d’Andy Taylor, aussi de Duran Duran, du fabuleux Robert Palmer en tant que chanteur et de Tony Thompson (ex-Chic) à la batterie … Ils sortent alors ce titre et, résultat, c’est le succès direct !!!

Souvenez-vous … Voici la vidéo originale :

Howard Jones fait partie de ces compositeurs parmi les plus talentueux durant les Eighties dans la veine Synthpop, avec des mélodies imparables et des arrangements parfaits … Ce titre « Things Can Only Get Better » en est encore la preuve …

Rappelons qu’Howard Jones sera présent au fantastique W Festival qui se profile au mois d’août à Waregem. Il y sera le 16 … Un grand moment en perspective !

Plus d’infos ici : Le site du W Festival

Et voici déjà la vidéo originale du titre …

 

Une fois n’est pas coutume mais aujourd’hui vous n’aurez pas une prestation live ou un clip vidéo d’un artiste, mais un documentaire sur un groupe-phare des Eighties et même après, le fabuleux duo Louvaniste de The Neon Judgement, duo composé de Dirk Da Davo et de TB Franck qui ont composés quelques titres cultes que vous découvrirez tout au long de ce documentaire … (Re-)découvrez ainsi ces artistes belges tout à fait atypiques et Underground …

 

Ce titre d’Eurythmics, présent sur la BO du film, l’album ‘1984 (For The Love of Big Brother)’ n’est pourtant pas présent dans le film même … Mais servait de musique de fond aux bandes-annonces de l’époque. En effet, à l’insu du groupe, la musique d’Eurythmics avait été imposée par le co-producteur Richard Branson contre l’avis du réalisateur Michael Radford, qui avait déjà commandé de son côté une autre musique au compositeur Dominic Muldowney. Dès lors celui-ci n’utilisa qu’une partie de la musique composée par le duo en signe de ‘représailles’ …

Le titre à néanmoins eu beaucoup de succès en Europe, et dans le reste du monde, se classant souvent dans le Top 10 … Sauf aux USA, pays plus puritain et n’aimant pas un titre répétant sans cesse ‘Sex’ et ‘Crime’ …

Voici le clip original du titre avec des extraits du film …

 

Autre titre de l’album « The Age Of Consent », ce ‘Why ?’ aura aussi un succès assez important, surtout en Belgique, en Allemagne, en Irlande, au Royaume-Uni et en France …

L’album vient d’ailleurs de ressortir tant en vinyle qu’en CD avec des bonus …

En voici la vidéo originale qui met en scène les 3 membres du groupe dans un supermarché … Et une suite au message fort … A regarder entre les lignes …

 

Fabuleux groupe belge, trop tôt disparu suite au destin tragique de leur charismatique chanteur Patrick Nebel, qui nous ont quand même donné quelques titres pour le moins originaux et aux sons qui ont su rester très modernes …

Voici sans doute le plus connu, sorti en 1983 sur l’album éponyme mais qui sortira seulement en single l’année suivante … et fera un vrai carton en Belgique mais aussi en France avec plus de 150.000 copies vendues !!!

En voici le clip original …

 

 

En 1980, le son du synthétiseur s’impose de plus en plus … Il faut dire que les précurseurs Kraftwerk en Allemagne, J-M Jarre en France ont donnés naissance au Royaume-Uni, à des groupes comme The Human League ou Tubeway Army-Gary Numan pour ne citer que ceux-ci … Et les artistes anglo-saxons un peu à la pointe et importants vendeurs à l’international commencent à se rendre compte que le disco est bien mort et qu’une nouvelle vague arrive … Les premiers à se lancer dans cette synthpop seront les Sparks, Robert Palmer et … Rod Stewart

Ainsi celui-ci sort en 1981 ce titre pour « coller » à l’actualité musicale et trouver un nouveau public … Ayant perdu depuis « Da Ya Think I’M Sexy », ces fans les plus durs, période Faces … Cela sera d’ailleurs un beau succès pour Rod Stewart !!!

En voici la vidéo originale, dans le style de l’époque avec même du Breakdance (2.22) …

 

Même les américains très funky, rhythm’ and Blues et soul qu’étaient Daryl Hall and John Oates ont, eux aussi, succombé à la Synthpop en 1984 avec ce titre « Out Of Touch » sur l’album ‘Big Bam Boom », album qui sera ‘supervisé’ par l’icône des remixeurs Arthur Baker qui réalisera d’ailleurs quasi tous les maxis des singles de cette galette …

On retrouve ici le vidéo-clip avec une version un peu différente du titre, sorte de Mix entre l’intro « Dance on Your Knees » qui ouvre l’album, mélangé à un edit du maxi-remix 12″ …

 

 

En 1985, déboule sans crier gare ce trio pour le moins original, Fine Young Cannibals, qui est un groupe britannique, fondé en 1984 à Birmingham et issu de la séparation de The Beat, mené par Andy Cox et David Steele qui se mettront à la recherche d’un chanteur qu’ils trouveront en la personne de Roland Gift. Le nom du groupe est lui inspiré du titre du film All the Fine Young Cannibals (1960), avec notamment Robert Wagner et Nathalie Wood.

Leur premier simple sera ce « Johnny Come Home », dont on retrouve ici la vidéo originale …

 

Sorti en mai 1982, ce titre est extrait de l’album « The Lexicon Of Love » qui sortira le mois suivant.

C’est Trevor Horn en personne qui produit la chanson. On y retrouve la future Art Of Noise, Anne Dudley, aux arrangements des cordes. Quoique crédité à la composition du morceau, le bassiste Mark Lickley ne fait déjà plus partie du groupe lorsque sort le single et n’apparaît ni sur la pochette ni dans le clip.

Ce titre emblématique du groupe restera quasi son plus grand succès et cela non seulement au Royaume-Uni où il atteindra la 4ème place des ventes de singles, mais aussi au Canada où il décroche la 1ère place et une certification disque d’or.

Aux USA, il arrive en tête du classement des diffusions en discothèques, le Hot Dance Club Play et sera 18ème au Billboard Hot 100 !!!

On retrouve ici la vidéo originale assez kitsch et au ton résolument Mary Poppins …

 


Oppenheimer Analysis est sans doute un des duos Minimal Wave les plus méconnus, et qui sont devenus Culte sur le tard grâce à la sortie en CD de leur première et unique cassette, New Mexico, sortie en quelques 200 exemplaires en … 1982 !!!

Douze titres magnifiques, dont ce « Radiance » dont un montage vidéo a été réalisé, me permettant d’illustrer ce duo et de le mettre un peu plus en lumière !

Découvrez également ces autres titres dont les fabuleux : ‘Subterranean Desire’, ‘Cold War’ ou encore ‘The Devil’s Dancers’, devenus tous des classiques !!!