Archives de la catégorie ‘new’

Comme vous le savez peut-être, Synthpop80 est partenaire de la fantastique exposition « Génération 80 Expérience » qui se tient jusque fin juin dans la gare de Liège-Guillemins en Belgique. Vous trouverez un compte-rendu complet sur l’exposition et tous les détails dans l’article consacré à celle-ci ici : Génération 80, l’Expo qui vous plonge au coeur des Eighties !

Mais, ce n’est pas tout !!!

Et pour fêter cet évènement dignement, je vous propose 3 Mixes spéciaux Génération 80 Expérience que j’ai eu le plaisir de réaliser !!!

Vous pouvez retrouver ceux-ci sur mon Mixcloud directement ici ou via ces 3 liens :

Génération 80 Mix Vol. 1
Génération 80 Mix Vol. 2
Génération 80 Mix Vol. 3

41645109_517970255293269_877934260680392704_n

 

Publicités

Autre titre de l’album « The Age Of Consent », ce ‘Why ?’ aura aussi un succès assez important, surtout en Belgique, en Allemagne, en Irlande, au Royaume-Uni et en France …

L’album vient d’ailleurs de ressortir tant en vinyle qu’en CD avec des bonus …

En voici la vidéo originale qui met en scène les 3 membres du groupe dans un supermarché … Et une suite au message fort … A regarder entre les lignes …

 

Fabuleux groupe belge, trop tôt disparu suite au destin tragique de leur charismatique chanteur Patrick Nebel, qui nous ont quand même donné quelques titres pour le moins originaux et aux sons qui ont su rester très modernes …

Voici sans doute le plus connu, sorti en 1983 sur l’album éponyme mais qui sortira seulement en single l’année suivante … et fera un vrai carton en Belgique mais aussi en France avec plus de 150.000 copies vendues !!!

En voici le clip original …

 

 

Encore un groupe trop méconnu et sous-estimé de ces Eighties, les fabuleux Fad Gadget et son leader charismatique, Frank Tovey, que l’on retrouve ici avec ce « Love Parasite » … Car c’est bien sûr en live que Fad Gadget montre toute l’étendue de sa puissance … Frank Tovey allant jusqu’à se ‘mutiler’ sur scène comme à Londres en 1980 où il pisse le sang après avoir frappé à coups de tête une batterie électronique ou encore à Amsterdam en 1983, où il se déchire les ligaments des deux jambes devant son public …

Frank Tovey était vraiment un véritable rebelle, punk dans l’âme et anti-conformiste … Découvert et produit par Daniel Miller (The Normal), fondateur du label Mute sous lequel d’ailleurs sera signé Fad Gadget !

Retrouvons-les justement dans cet extrait live datant de 1984 …

 

En 1980, le son du synthétiseur s’impose de plus en plus … Il faut dire que les précurseurs Kraftwerk en Allemagne, J-M Jarre en France ont donnés naissance au Royaume-Uni, à des groupes comme The Human League ou Tubeway Army-Gary Numan pour ne citer que ceux-ci … Et les artistes anglo-saxons un peu à la pointe et importants vendeurs à l’international commencent à se rendre compte que le disco est bien mort et qu’une nouvelle vague arrive … Les premiers à se lancer dans cette synthpop seront les Sparks, Robert Palmer et … Rod Stewart

Ainsi celui-ci sort en 1981 ce titre pour « coller » à l’actualité musicale et trouver un nouveau public … Ayant perdu depuis « Da Ya Think I’M Sexy », ces fans les plus durs, période Faces … Cela sera d’ailleurs un beau succès pour Rod Stewart !!!

En voici la vidéo originale, dans le style de l’époque avec même du Breakdance (2.22) …

 

Souvenez-vous de ce titre, que dis-je, ce véritable « carton » en Belgique et aux Pays-Bas (Numéro 1), au Royaume-Uni (3) ou encore en France (4) ….

Le nom du groupe, Ph.D., réunit les initiales de ses trois membres fondateurs, à savoir Simon Phillips, Tony Hymas et Jim Diamond. Le nom est aussi un clin d’œil au titre des professeurs en philosophie donné au Royaume-Uni et abrégé en Ph.D. …

On les retrouve ici lors d’un Top of The Pops …

 

Même les américains très funky, rhythm’ and Blues et soul qu’étaient Daryl Hall and John Oates ont, eux aussi, succombé à la Synthpop en 1984 avec ce titre « Out Of Touch » sur l’album ‘Big Bam Boom », album qui sera ‘supervisé’ par l’icône des remixeurs Arthur Baker qui réalisera d’ailleurs quasi tous les maxis des singles de cette galette …

On retrouve ici le vidéo-clip avec une version un peu différente du titre, sorte de Mix entre l’intro « Dance on Your Knees » qui ouvre l’album, mélangé à un edit du maxi-remix 12″ …

 

 

En 1985, déboule sans crier gare ce trio pour le moins original, Fine Young Cannibals, qui est un groupe britannique, fondé en 1984 à Birmingham et issu de la séparation de The Beat, mené par Andy Cox et David Steele qui se mettront à la recherche d’un chanteur qu’ils trouveront en la personne de Roland Gift. Le nom du groupe est lui inspiré du titre du film All the Fine Young Cannibals (1960), avec notamment Robert Wagner et Nathalie Wood.

Leur premier simple sera ce « Johnny Come Home », dont on retrouve ici la vidéo originale …

 

Heaven 17 Mix W Festival

Pour célébrer la participation de Heaven 17 ce 18 août au W Festival d’Amougies, Synthpop 80 vous propose un super Mix de leurs plus grands succès remis au goût du jour …

Découvrez-le ici :

 

 

 

 

En 1984, Kim Wilde sort l’album ‘Teases And Dares’ sur son nouveau label MCA, après avoir été chez RAK Records. « The Second Time » peine à trouver son public à l’époque et ne sera finalement qu’un très gros succès en … Allemagne et dans quelques pays européens et pourtant ce titre est hautement dansant et énergique !

On la retrouve d’ailleurs ici lors d’un ‘Thommys Popshow’ … Quelle prestation !!!

Rappelons que Kim Wilde sera présente lors du W Festival d’Amougies (B) le 17 août 2018.

 

ABC Logo

Pour célébrer la participation d’ABC ce 17 août au W Festival d’Amougies, Synthpop 80 vous propose un super Mix des plus grands succès du groupe remis au goût du jour …

Découvrez-le ici :

 

Sorti en mai 1982, ce titre est extrait de l’album « The Lexicon Of Love » qui sortira le mois suivant.

C’est Trevor Horn en personne qui produit la chanson. On y retrouve la future Art Of Noise, Anne Dudley, aux arrangements des cordes. Quoique crédité à la composition du morceau, le bassiste Mark Lickley ne fait déjà plus partie du groupe lorsque sort le single et n’apparaît ni sur la pochette ni dans le clip.

Ce titre emblématique du groupe restera quasi son plus grand succès et cela non seulement au Royaume-Uni où il atteindra la 4ème place des ventes de singles, mais aussi au Canada où il décroche la 1ère place et une certification disque d’or.

Aux USA, il arrive en tête du classement des diffusions en discothèques, le Hot Dance Club Play et sera 18ème au Billboard Hot 100 !!!

On retrouve ici la vidéo originale assez kitsch et au ton résolument Mary Poppins …