Articles Tagués ‘1981’

ABC, le groupe crée par Stephen Singleton et Mark White de Vice Versa et Martin Fry.

Pour la petite histoire, les membres de Vice Versa, après avoir été interviewé par Martin Fry pour son fanzine « Modern Drugs »,demandèrent à celui-ci de rejoindre Vice Versa qui changea de nom pour … ABC et il en devint le chanteur !!!

On les retrouve ici lors d’un « Top Of The Pops » en 1981 avec leur premier succès, ‘Tears Are Not Enough’ …

 

Publicités

Titre peut être moins connu par certains d’entre-vous de ce « Speak & Spell », premier album de DM mais au charme incomparable avec sa rythmique entêtante … Ici lors du show « Multi Coloured Swap Shop » du 7 novembre 1981. A (re-)découvrir !!!

 

Sur les cendres encore chaudes de Joy Division, New Order, nouvellement crée, nous sort ce premier album « Movement » dont est extrait le titre « Truth », ici en live lors d’un concert mythique du groupe à New-York, à l’Ukrainian National Home le 18 novembre 1981.

On retrouve ici la chanteuse-actrice-mannequin extravagante, muse de Jean-Paul Goude, dans une apparition TV en Allemagne …

… Ou plutôt « Mini Calculatore », en fait une rare version italienne de ce titre de Kraftwerk, jouée live lors de l’émission ‘Discoring’ sur la RAI 1. Version rare et quasi introuvable, cela va sans dire, régalez-vous …

Sur les cendres encore chaudes de Joy Division, Bernard Sumner, Peter Hook et Stephen Morris créent New Order … Et nous invitent à visiter « leur monde » sur un mode electro-pop … Ce titre fera plus tard partie de la B.O. de Trainspotting.

En 1981, on les retrouve dans une prestation live à New-York, de leur célèbre titre « Temptation » de près de 10 minutes … Eblouissant, avec une tension très palpable … New Order dans toute sa splendeur !

 

Apparition TV d’Alain Chamfort en Allemagne avec ce tube, dont les textes sont écrits par … Serge Gainsbourg et la musique par Chamfort : « Bambou ». Remarquez le jeune garçon au début qui n’en a cure et mange des chips, pendant qu’Alain Chamfort, avec sa classe habituelle, passe juste à côté … Quel contraste !

A voir aussi, les quelques mots en français tout à la fin de la prestation …